J’ai le choix, tu as le choix, vous avez le choix …..

16 mars 2020

Nous avons toujours le choix même face à une pandémie.

Lequel me direz-vous ?

Nous avons le choix de passer notre temps à lire des articles plus ou moins contradictoires, plus ou moins virulents ou choisir une origine d’informations “scientifique et professionnelle”.

Nous avons le choix de faire monter la peur jusqu’à l’angoisse ou regarder en face les risques que chacun estime “réels”.

Nous avons le choix de mettre en place des actions pour essayer de pallier aux risques que nous estimons “réels”.

De mon côté, voici les risques que j’estime “réels” aujourd’hui : 

Risque 1 – Le virus qui est nommé aujourd’hui “Coronavirus 19” entraîne une maladie qui peut aller jusqu’au décès de la personne si cette personne a d’autres faiblesses immunitaires.

Mes actions :

  •  je vérifie quels sont les risques énoncés.
  • je prends conscience de mon corps et de mon état général.
  • je vérifie tous les jours et plusieurs fois par jour mon taux vibratoire.

Les techniques sont faciles (vous pouvez lire  l’article dans une cette chronique) pour l’augmenter si besoin. Le taux vibratoire ne protège pas contre le Coronavirus19 mais forme plutôt une barrière contre les pensées maladives en général. Les pensées ont un pouvoir énergétique très important donc autant avoir des pensées d’amour et de bien être pour tout le monde. Pas besoin de savoir mesurer le taux vibratoire, mettre en pratique le chant, le rire, le jeu….l’augmente efficacement.

  • si le temps le permet, je sors prendre l’air, dans mon jardin. (dans les bois ou dans un lieu où la présence d’autres personnes est réduite) : ça m'aère l’esprit et les bienfaits de la nature ne sont pas à remettre en cause.
  • et si je suis malade ? je vais chez le médecin pour faire un test.
  • et si je meurs ? ben vous n’aurez plus de messages de ma part ! De toutes façons je dois bien mourir un jour. Suis-je prête à mourir ? j’ai quelques papiers à ranger, 2 ou 3 livres à terminer, finir les albums photos et d’autres petites choses que j’aimerai voir mais bon, après est-ce primordial ? donc, c’est ok pour moi.

Risque 2 – Nous sommes tous potentiellement contagieux.

Mes actions :

  • Je me lave les mains beaucoup plus souvent que d’habitude.
  • Je ne vais dans les magasins encore ouverts que si j’ai réellement besoin d’y aller. Et donc avant d’aller faire des courses, j’ai regardé dans mes placards ce que j’ai et que je peux cuisiner.
  • J’ai quand même besoin d’aller dans un lieu potentiellement public et je m’engage à respecter les consignes de sécurité mises en place.

Risque 3 – J’annule les ateliers, les formations et les RDV en présentiels donc je ne vais plus avoir de ressources financières.

Mes actions : 

  • Les  dégagements des mémoires cellulaires et les harmonisation énergétiques sont déjà proposés à distance et les paiements se font par virement.
  • Nouvelle mise en place :  grâce aux moyens que nous offrent l’informatique et les réseaux :”Jusqu’à nouvel ordre” si mes clients actuels en coaching ont besoin d’un RDV, il se fera par téléphone et pourra être gratuit pour pallier aux soucis financiers éventuels.
  • Je prends l’habitude de remercier l’Univers de ne pas me mettre en difficulté irrémédiable.

Risque 4 : une personne qui m’est chère “peut être” infectée par ce virus.

Mes actions :

  • Je mets en place toutes les techniques d’aide que je connais “pour le plus grand bien de tous et en accord avec l’Univers” tous les jours pour éviter, et ensuite si le virus arrive jusqu’à l’une d’entre elle, j’aviserai.
  • Je garde en tête que la plupart des personnes qui ont ce virus en guérissent et je remercie l’Univers de pallier à mes insuffisances.

Voilà pour aujourd’hui mes risques repérés. Et vous ? quels risques y voyez vous et quelles actions pouvez vous mettre en place, seul ou accompagné ? 

Je vous souhaite une période constructive personnellement pour vous et vos proches.

Béatrice Phelippon.